MON HISTOIRE SUR LE REJET LA CONFIANCE EN SOI

Je m’appelle Gladice et je suis agée d’une vingtaine d’année déjà. Je tiens à partager mon histoire sur le rejet.

Je suis issue d’une famille africaine de 5 enfants à maman, donc je suis la dernière et jumelle. Notre famille était plûtot d’une classe sociale basse. Cependant, on ne manquait pas le minimum qu’était la nourriture. Excepté celà, j’ai eu une enfance loin de la télévision ou encore des jouets que pouvaient avoir les enfants de mon âge.

Le climat à la maison était plutôt autoritaire avec des tâches que je réalisais avec beaucoup de difficultés et d’autres part, ma lenteur ( qui n’a d’allieurs pas beaucoup changée mais j’y travaille).

Contrairement à mes frères et soeurs, cette autorité là, je l’ai très mal vécu dû à ma fragilité extrême( qui a beaucoup changée) . Le premier rejet survient alors et est marqué: Je grandis en ne me sentant pas aimé à la maison, c’était parfois le calvaire pour moi de devoir me retrouver à la maison à certaines heures de la journée. Dès lors, mes plus grandes joies se retrouvaient dans mes études bref on va dire que je recherchais dans mes études une certaines reconnaissance pour être valorisée vu qu’à la maison familiale je ne me sentais pas valorisée pour ce que j’étais : je passais des heures à étudier pour être parmi les meilleurs de la classe ce qui portait ses fruits et me consolait. Plus encore, j´avais developper un complexe d’infériorité,  le manque d’amour à la maison a vraiment fait que moi non plus je ne m aimais personellement pas et c’est vraiment dur de se laisser aimer quand on ne s’aime pas soi même car il existe un blocage. Les choses se sont davantage aggravées quand à l’âge de la puberté, j’ai eu de l’acné qui me laissait des tâches noires vu que je les appuyait tout le temps. Grâce à ces tâches, j’étais devenu plus noire : Un vrai cauchemar. Si j avais pu, j’aurais changé les choses à cette époque là: LA DEPIGMENTATION VOLONTAIRE. Moyen faisait défaut j ai vécu avec celà pendant de nombreuses années: mon deuxième rejet.

confiance en soi developpement personnel, le rejet, bellaunaturel

Rejet

Celà a eu des répercusions non seulement sur ma personnalité: J’étais devenu extrêmement timide et renfermée, mais aussi sur ma vie sentimentale adolescente. car, je me souviens qu’en Classe de 4ième, 4 garcons de ma salle de classe avaient voté selon chacun la fille la plus belle de la classe et l’un avait voté pour moi( je n’oublierais jamais cette annecdote 😉  : je m’en souviens comme si c’était hier avec le visage de ce mignon garcon). Je refusais de m’engager avec qui que ce soit jusqu’en classe de Terminale oú j’ai finalement accepter mon tout premier copain, à l’âge de 17 ans. Ce fut une relation de très courte durée dû à mon manque d’amour propre, mes rejets intérieurs ( boutons,complexes…) Du coup, je voyais le rejet dans tout ce qu’il me faisait, je voulais autres choses, (je vous en épargne les détails). Même après mon Baccalauréat, l’esprit du rejet était loin de m’avoir quitté comme je rejettais ma couleur de peau, noire, je rejettais également les garcons de couleur noire qui me faisaient la cour.

CE QUE JE PENSE DU REJET ET MA SITUATION ACTUELLE

ceci pourra vous intéresseé, comment tomber amoureux (se) de soi-meme

Aujourd’hui, certaines expressions de mon entourage ou encore de la famille ou des connaissances peuvent faire que je me sente à nouveau rejeté, par exemple si on ne partage pas le même point de vue sur un sujet mais, l’effet est plutôt moindre c’est à dire de quelques secondes à 24 heures au plus car, avec les articles, vidéos et autres sur le develloppement personnel, j’ai appris à m’aimer telle que je suis, à ne plus chercher à plaire à tout le monde, mais à être juste MOI. D’autres part, j’ai appris que les languages de l’amour peuvent varier d’une personne à l’autre ce qui fait que je ne prends plus certains comportement au second dégré de ce fait, j’aime tout le monde d’un amour vrai.

Enfin, pour moi, ma différence, c’est ma beauté et je cultive cette différence au quotidien pour en ressortir toute son authenticité ainsi je me trouve belle, très belle même d’alleurs enfin bref je confirme ce que ce mignon de la classe de 4ème avait vu depuis. Désormais, je m’approprie aussi cette phrase “ Black is beautiful” car grâce aux soins naturels que j’applique à ma peau, je retrouve de plus en plus son uniformité et je ne peux que l’aimer! Et l’apprécier chez les autres aussi car, je ne rejette plus les garcons noirs qui me font la cour en ce moment même, c’est un black beauty qui occupe mon coeur 😀 .

Alors, ta part de rejet peut être une autre partie de ton corps ou certaines habitudes ou comportements chez des gens je t invite à travailler là-dessus surtout n’oublie pas que TA DIFFERENCE FAIT TA BEAUTE!

 

Aime, like commente si tu as aimé sans oubliez de partager!